Historique

1821
Création de la première société de sauvetage en mer, à Boulogne : « LA SOCIETE HUMAINE DES NAUFRAGES ».

1821 à 1865
Sept sociétés différentes arment 7 canots, principalement en manche.

1865
Création de la « SOCIETE CENTRAL DES NAUFRAGES », au niveau national. Sur 100 ans, cette société à secourue 3 500 navires et 25 000 vies.

bv000016

1867
Création de la station de sauvetage de l’ABERWRAC’H, par la « SOCIETE CENTRAL DES NAUFRAGES ». Affecté à la station le « THOMASSIN », canot de 9,78m de long, 2,24 de large, tirant d’eau 48cm(en charge), 10 avirons. Bateau auto-redressable et auto-videur(une révolution pour l’époque). Les essais donnent 5 secondes pour le redressage et 30 secondes pour le vidage. Ce bateau restera en service 33 ans, avec 20 interventions et environ 50 personnes sauvées.

bv000020

1873
Création de la « SOCIETE DES HOSPITALIERS SAUVETEURS BRETONS », qui reprend à son compte la station de l’ABERWRAC’H et ce jusqu’à la fusion, en 1967, avec la « SOCIETE CENTRAL DE SAUVETAGE ». Sur 90 ans la « SOCIETE DES HOSPITALIERS SAUVETEURS BRETONS » a secouru 2 600 navires et sauvé 20 000 vies.

bv000019

1901
Remplacement du « THOMASSIN » par le « MADELEINE », canot à rames mais aussi à voiles : un taille vent, une misaine, une trinquette. Ce gréement (voiles au tiers, sans bôme), obligeait à amener la voilure à chaque virement de bord, pour faire passer la vergue de l’autre côté du mat, opération longue et périlleuse en cas de mauvais temps. De 1901 à 1940, le « MADELEINE » à effectué 19 interventions.

bv000022 bv000021

1940 à 1944
La plupart des canots de sauvetage ont disparu pendant la guerre et la « SOCIETE DES HOSPITALIERS SAUVETEURS BRETONS » doit reconstituer sa flotte. En ce qui concerne le « MADELEINE », il s’est trouvé bloqué dans son abri pendant toute la durée de la guerre par suite de la construction d’un mur par les Allemands.

bv000015

1952
Livraison du « FRANCOIS ROLLAND », premier canot à moteur de la station : 2 moteurs de 55cv donnant une vitesse de 9 noeuds. Ce bateau construit en hâte après la guerre, a duré moins longtemps que ces prédécesseurs.

1967
Fusion de la « SOCIETE DES HOSPITALIERS SAUVETEURS BRETONS » avec la « SOCIETE CENTRAL DE SAUVETAGE » pour fonder la SNSM actuelle, « SOCIETE NATIONALE DE SAUVETAGE EN MER ».

bv000014.thumb

1971
Mise en service du canot « CAPITAINE DE CORVETTE COGNET » qui finira tragiquement en Août 1986, brisé sur les rochers, au cours d’une opération de sauvetage.

 

1980
Mise en service de la vedette « LIBENTER ». Elle a été déclassée en Mai 2005.

bv000023.thumb

1988
Mise en service du canot tous temps « PRESIDENTS JOSEPH OULHEN ».

 

2007
Réception de la vedette légère « ANDRE TREGUER », nom d’un ancien président de la station, décédé subitement en déclenchant une opération de sauvetage en mer en Août 2004.